TABA NABA
Australie, Océanie, Arts des peuples de la mer

  • "Bagu" © Girringun Aboriginal Art Centre "Bagu" © Girringun Aboriginal Art Centre
  • « Artistes d’Erub Arts », 2015 © Erub Arts © Photo Erub Arts « Artistes d’Erub Arts », 2015 © Erub Arts © Photo Erub Arts
  • Photo : Didier Zanette Photo : Didier Zanette
  • Christian THOMPSON -Trinity Christian THOMPSON -Trinity
  • Photo : Didier Zanette Photo : Didier Zanette
  • Mina Mina 1999, Maggie Watson Napangardi Mina Mina 1999, Maggie Watson Napangardi
Commentaires sur l'article7 Commentaires sur l'article
Envoyer cette page à un ami...
Du 24 mars au 30 septembre 2016, l’art aborigène et océanien sera mis à l’honneur au Musée à travers TABA NABA, une exposition majeure sur le thème des océans et de l’eau. Le projet s’articulera autour de trois volets complémentaires, développés avec trois partenaires reconnus dans cette forme d’art si particulière.

- "Australie : la défense des océans au coeur de l'art des Aborigènes et des insulaires du détroit de Torres", sous le commissariat de Stéphane Jacob, assisté de Suzanne O'Connell
Le premier volet sera entièrement dédié à la création et à la présentation de six installations monumentales créées par 50 artistes majeurs aborigènes et insulaires du détroit de Torres, qui, à travers leurs oeuvres, lancent un cri d’alarme contre la pollution des océans. Loin d’avoir une approche mortifère de ces problèmes environnementaux, les artistes ont choisi de les traiter avec humour et subtilité. Le déroulement de ce premier chapitre a été conçu comme un conte de fée. Les oeuvres de taille monumentale qui seront présentées à l’intérieur et à l’extérieur du musée, donneront aux visiteurs la sensation d’être propulsés dans le monde poétique d’Alice au Pays des Merveilles.

- "Eaux Vivantes", un projet de la Collection Sordello Missana, sous le commissariat du Dr Erica Izett, assistée du Dr Georges Petitjean et de Donna Carstens
"Eaux Vivantes" présente une sélection de peintures aborigènes contemporaines issues de la Collection Sordello & Missana ainsi que des oeuvres d’artistes australiens invités pour cette occasion qui illustrent les thèmes interculturels de l’exposition et leur relation à l’eau. Outre une installation réalisée par un collectif d’artistes, point d’orgue de l’exposition, vidéos et photographies de jeunes et célèbres artistes autochtones posent les questions du sacré et du profane et ouvrent une fenêtre vers de nouvelles pratiques artistiques contemporaines.
Des peintures d’artistes aborigènes de la collection privée de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco sont également présentées.
 
- « Océanie : des îliens passés maîtres dans la navigation et l’expression artistique », sous le commissariat de Didier Zanette
Confronter la vision des Océaniens insulaires et celles des Aborigènes d’Australie, faire parler leurs ressemblances sans taire leurs différences, tel est le but de ce voyage à travers oeuvres des temps passés et oeuvres contemporaines. Didier Zanette met l’accent sur les relations culturelles que les peuples du Pacifique entretiennent avec la mer, à travers une présentation d’objets traditionnels de navigation, des objets de prestige des îles Salomon, une série de portraits papous et un ensemble de représentations d’animaux marins Baining de grande envergure.


 
  

Documents téléchargeables

Commentaires sur l'article (7 Réactions)
  • Thanks to the Sordello - Missana collection Congratulations to the Sordello Missana exhibition with Erika Izett. With a low budget they succeed to present a very interesting exhibition, with a real scientific approach. I am impressed that one exhibition received 1,5 million for a very expensive marketing show-off and the promotion at the end of their private galleries. We would expect a better partnership.
    Mercredi 22 juin 2016 à 22:12
  • Réflexion L L'art une façon qui permet de retracer nos origines! Merci à vous tous
    Mardi 31 mai 2016 à 13:35
  • D'une rive à l'autre, aux antipodes des peuples artistes !... Stephane JACOB : une perception exceptionnelle d'un peuple et de son art... Dans un écrin sublime (du musée océanographique de MONAC0) la rencontre d'un homme d'un talent rare et d'une vraie connaissance de ces peuples oubliés de notre histoire à tous, et si souvent maltraité !.. Avec toute mon admiration; jean pierre Cornu NantipodeS* Aix-en-provence -mai 2016.
    Jeudi 26 mai 2016 à 16:59
  • Congratulations Great to read Stéphane that you have been successful in getting these works to the exhibition. Collette Barton, Canberra
    Lundi 16 mai 2016 à 01:37
  • Bravo sur l'eau Une magnifique exposition dans un cadre historique ou l'atmosphère d'un passé muséal s'articule avec la civilisation de "l'eau vivante". a voir absolument. Merci
    Jeudi 12 mai 2016 à 19:22
  • An explosion of colour and design Congratulations to Suzanne and Stephane for supporting indigenous artists and showcasing their extraordinary creativity. The work is accessible without further interpretation because it is imbued with spirituality and inspired by lives lived in harmony with the natural world. Robyn Kremer Mittagong New South Wales
    Lundi 28 mars 2016 à 00:19
  • congrats to Stephane and Suzanne Well done on getting this wonderful exhibition to Monaco in face of many difficulties Michael Carr Art Dealer, Sydney
    Mercredi 16 mars 2016 à 10:53
Postez votre commentaire
  • Vous aussi, réagissez à l'article...
  • « Pour une réponse rapide, laissez-nous votre mail (celui-ci apparaîtra uniquement à l’administrateur du site) »