La Culture du Corail

Commentaires sur l'article1 Commentaires sur l'article
Envoyer cette page à un ami...
L’Aquarium du Musée a été le premier au monde à maintenir et à reproduire en captivité des coraux. Un savoir-faire qui nous permet aujourd’hui de peupler l’ensemble des bacs constituant la zone tropicale de coraux vivants.

Pour éviter les collectes en milieu naturel et sensibiliser le public à l’incroyable biodiversité des récifs coralliens, le Musée s’est lancé dès 1989 dans la culture du corail. L’aventure a débuté lors d’une expédition à Djibouti sous l'impulsion de Jean Jaubert, directeur de l'époque. Plusieurs espèces de coraux durs, prélevés en mer Rouge, ont alors été transférées avec précaution au Musée pour entamer un programme de reproduction, faisant appel à des techniques de bouturage.

Cette méthode consiste à prélever des fragments de colonies de coraux, puis à les coller sur un petit support ou à les suspendre à des fils de nylon. Les fragments sont ensuite positionnés dans des cuves répondant aux exigences biologiques de ces animaux : qualité d’eau irréprochable, intensité et spectre lumineux proches de la lumière du soleil ou encore stabilité des paramètres physico-chimiques.

Cette expérience unique a depuis porté ses fruits. Les spécimens implantés à l’époque se sont multipliés, nous permettant de reconstituer dans nos aquariums des écosystèmes coralliens vivants et colorés.
Commentaires sur l'article (1 Réaction)
  • Merci Merci de sauver les coraux !
    Mercredi 11 avril 2018 à 17:40
Postez votre commentaire
  • Vous aussi, réagissez à l'article...
  • « Pour une réponse rapide, laissez-nous votre mail (celui-ci apparaîtra uniquement à l’administrateur du site) »