Des trésors venus des profondeurs

Postez votre commentairePostez votre commentaire
Envoyer cette page à un ami...
Composées en grande partie de pièces issues des campagnes d'exploration du Prince Albert Ier, les collections historiques du Musée rassemblent plusieurs dizaines de milliers d'objets et attirent chaque année des chercheurs du monde entier désireux d'étayer leurs travaux.

Invertébrés, poissons, tortues, fossiles… Les salles d’exposition et les réserves du Musée océanographique renferment un inestimable patrimoine. La plus importante des collections est celle des spécimens d’Histoire naturelle collectés par le Prince Albert Ier au cours de 28 campagnes océanographiques menées entre 1884 et 1915, de l’Atlantique Nord au Spitzberg.

Riche de plusieurs dizaines de milliers de pièces, cette collection comporte de très nombreux Types, soit des spécimens à partir desquels a été établie la première description d'une espèce nouvelle. Chaque année, des chercheurs poussent les portes du Temple de la Mer et s’y réfèrent pour examen et comparaison.

Complétée depuis plus de 100 ans par divers dons et acquisitions, notre collection d’Histoire Naturelle intègre également des spécimens provenant à la fois d’illustres expéditions comme celles de la Calypso (1961-1982), célèbre navire océanographique du commandant Cousteau, de prestigieuses institutions comme le Museum National d’Histoire Naturelle de Paris ou de collectionneurs privés, comme ces 1000 coquillages collectés sur toutes les mers du Globe par Raymond Ghys.
Postez votre commentaire
  • Vous aussi, réagissez à l'article...
  • « Pour une réponse rapide, laissez-nous votre mail (celui-ci apparaîtra uniquement à l’administrateur du site) »