"On Sharks & Humanity" , direction Moscou

Postez votre commentairePostez votre commentaire
Envoyer cette page à un ami...
Monaco – Après 9 mois au Musée océanographique de Monaco, l’exposition « On Sharks & Humanity » quitte la Principauté vers sa deuxième destination internationale à Moscou, en Russie, avant de retourner à Pékin pour être présentée au Musée National de Chine.
Toutes les informations sur 
 www.parkviewartsaction.com

Découvrez notre documentaire sur les coulisses du montage de l'exposition:
http://youtu.be/rK6ul53DbZA
 

Cette exposition exceptionnelle a remporté un grand succès avec plus de 490 000 visiteurs.


« On Sharks & Humanity » ouvrira ses portes au public russe le 28 mai 2015 à la Fondation culturelle Ekaterina à Moscou.
Les œuvres des artistes chinois contemporains ont là encore pour objectif de faire réfléchir à la problématique des requins et autres espèces de poissons menacés par les activités humaines.

Dans le cadre de son exposition « Requins », le Musée océanographique de Monaco a présenté l’initiative artistique « On Sharks & Humanity » : plus qu’une exposition artistique, un face à face avec les requins. 

Initiée par Parkview Arts Action, cette exposition s’appuie sur un collectif d’artistes contemporains chinois et place le requin et sa préservation au centre de sa réflexion. 

Portée par l’organisation Parkview Arts Action et menée en collaboration avec l'association internationale à but non lucratif WildAid, « On Sharks & Humanity » s’appuie sur le langage universel de l’Art pour sensibiliser le public par-delà les frontières et les cultures. Avec pour thème central le requin et sa préservation, cette exposition à dimension internationale réunit 11 œuvres uniques créées spécifiquement pour le Musée par 10 artistes d’avant-garde chinois et une artiste monegasque. Chacune d’elles explore sous un prisme singulier notre relation complexe aux squales et, par extension, notre rapport à la nature.

Acteur de sa visite, le public est interpellé directement. Dès son arrivée, un filet de pêche géant le capture. Happé par la puissance du message et la portée symbolique des œuvres, il prend conscience du rôle indispensable des requins dans la régulation des écosystèmes marins et de l'impact négatif de la surpêche. Du hall d’entrée à la terrasse panoramique, en passant par les salles du Musée, installations monumentales, sculptures, peintures et poèmes s’entremêlent, interrogeant sur le bien-fondé des actions humaines.

Complémentaire de l’exposition sensorielle et scientifique en cours, « On Sharks & Humanity » laisse également la parole au visiteur qui peut s’exprimer en inscrivant sur un tableau, à la vue de tous, son propre plaidoyer en faveur des requins, selon le principe « Tous acteurs, tous responsables ».


Postez votre commentaire
  • Vous aussi, réagissez à l'article...
  • « Pour une réponse rapide, laissez-nous votre mail (celui-ci apparaîtra uniquement à l’administrateur du site) »