Le Musée s’engage pour les aires marines protégées de Méditerranée

Postez votre commentairePostez votre commentaire
Envoyer cette page à un ami...
L’institut océanographique s’engage aux côtés de l’Association pour le financement durable des AMP de Méditerranée#MyMedSea

Pionnier dans le domaine de la découverte puis de la conservation des milieux marins, l’Institut océanographique poursuit sa vocation de faire connaître, aimer et protéger les océans depuis 1906.

Par ce nouvel accord, il s’engage à reverser 5 centimes d’euro par billet vendu, représentant une contribution annuelle estimée à plus de 30 000€ grâce aux quelques 650 000 visiteurs que le Musée océanographique de Monaco accueille chaque année. 

Les aires marines protégées : des outils pour gérer et préserver le milieu marin.
Les aires marines protégées (AMP) sont des espaces délimités en mer qui répondent à des objectifs de protection de la nature à long terme. La plupart des aires marines protégées permettent de concilier les enjeux de protection et le développement durable d’activités telles que la pêche artisanale et le tourisme responsable. Leurs modes de gouvernance associent le plus souvent les usagers, les élus, les experts… à la gestion de l’espace marin classé.
 
L’association M2PA (Association pour le financement durable des Aires marines protégées de Méditerranée) est une association de droit monégasque créée en 2015 à l’initiative de la Principauté de Monaco, la France, la Tunisie et la Fondation du Prince Albert II de Monaco.
M2PA gère un fonds environnemental qui finance directement et dans la durée les aires marines protégées méditerranéennes des pays bénéficiaires
Dans les 4 prochaines années M2PA ambitionne de soutenir 18 nouvelles aires marines protégées au sud et à l’est de la Méditerranée.

A l’occasion de la 3e édition de la Monaco Ocean Week, Sorbonne Université, représentée par Jean Chambaz, Président, et l’association M2PA, représentée par S. E. Bernard Fautrier, Président, ont uni leurs forces ce mardi 26 mars en signant une convention de partenariat. Parmi les objectifs prioritaires de cet accord : la participation au fonds environnemental en faveur des aires marines protégées (AMP) en Méditerranée.


Postez votre commentaire
  • Vous aussi, réagissez à l'article...
  • « Pour une réponse rapide, laissez-nous votre mail (celui-ci apparaîtra uniquement à l’administrateur du site) »